Les chenilles processionnaires (2/3)

Quel risque pour mon animal ?

Les chenilles processionnaires possèdent des poils urticants qui leur permettent de se défendre. En effet, lorsque les chenilles sont touchées ou même stressées, elles libèrent ces poils qui s’accrochent à la peau ou aux muqueuses et libèrent une toxine, la thaumatopoéine, qui provoque une réaction d’irritation violente semblable à une centaine de micro piqûres et une réaction de type allergique. Ceci se traduit par une sensation de brûlure très douloureuse, l’apparition de rougeur et d’œdèmes.

Quels symptômes ?

Les chiens en balade ou même à la maison, si vous possédez des pins ou cèdres, ont tendance à vouloir jouer avec cette chose bizarre qui forme une ligne. Ainsi les parties du corps les plus exposées au danger sont la langue et le museau mais aussi les yeux, les coussinets et la peau.

1. Si l’animal attrape les chenilles dans la bouche : l’atteinte se traduit par une inflammation violente et intense de la langue et de la totalité de la bouche. On observe alors une hypersalivation et l’animal se frotte la gueule avec les pattes.

La douleur est très importante et on peut observer un œdème de la tête. La langue peut devenir violacée et nécroser en partie dans le meilleur des cas, cette dernière tombera dans les jours qui suivent. Il est rare, mais possible, que la totalité de la langue soit touchée, l’animal doit donc être malheureusement euthanasié puisqu’il ne peut plus se nourrir.

Si la réaction allergique est trop violente, elle peut gêner la respiration et entrainer la mort de l’animal.

Œdème de la langue d’un chien victime d’envenimation par des chenilles.

Perte d’un morceau de la langue d’un chien suite à sa nécrose après contact avec les poils urticants.

2. Si les poils atteignent les yeux : Une uvéite s'installe. La douleur est très violente, par réflexe vote animal va se gratter et aggraver la situation. L’œil peut être très endommagé en partie voire totalement, rendant la vue impossible.

3. Si la peau est touchée : l’animal va beaucoup se gratter puisque les démangeaisons sont très intenses, des boutons rouges vont apparaitre ainsi qu’un œdème. Il aura également tendance à ce lécher, notamment les coussinets, les poils se retrouvent alors sur la langue.

4. Les poils, très fins, peuvent être inhalés par votre compagnon, dans ce cas il y a une atteinte respiratoire qui peut avoir des répercussions sur l’état général de l’animal.

Que faire si mon animal a été en contact avec ces chenilles ?

1. En cas d’atteinte cutanée, vous devez faire deux shampooings afin d’éliminer la substance urticante. Pensez à mettre des gants pour éviter tout contact avec les poils urticants.

2. En cas d’atteinte buccale, amener-le tout de suite chez un vétérinaire, c’est une urgence !

Ne lui donner pas d’eau ni a manger. Eventuellement, vous pouvez lui faire lécher un pot de glace à la vanille pour diminuer l’œdème le temps du trajet.

Le vétérinaire pourra nettoyer correctement la zone, donner des anti-inflammatoires, des antidouleurs et antibiotiques à votre animal. En cas de nécrose, il pourra intervenir chirurgicalement pour limiter son extension et la destruction de la langue.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square